3 points faibles et comment faire face

auto entrepreneur

Les points faibles à combattre

Vous êtes auto-entrepreneurs? Félicitation ! Cependant, lorsque vous commencez à démarcher des clients, il faudra garder à l'esprit, que ce statut tout frais vous distingue des entrepreneurs traditionnels.

Problème 1

Manque de référence

Le manque de crédibilité : c'est le même problème des freelances qui ont souvent besoin de se faire porter par une entreprise pour trouver des missions. Ceci est d'autant plus pénalisant si vous n'êtes pas auto-entrepreneur à "temps plein", et que vous exercez une activité différente. C

Comment le combattre

Il est nécessaire d'avoir la confiance en ce que vous faites pour ne pas laisser transparaitre moindre doute lorsque vous démarchez un client. Privilégiez la négociation en tête-à-tête, en effet lorsque vous hésitez au téléphone, le prospect peut très se faire une mauvaise opinion de vous et il est souvent difficile de se rattraper, alors qu'avoir votre client en visuel non seulement vous permettra de jauger son comportement et de préparer une riposte plus adaptée.

Problème 2

Accès restreint aux service pour les professionnels

Le problème a déjà été soulevé dans cet article, l'auto-entrepreneur ne peut pas déduire ou amortir ses achats en équipements, c'est le revers de la médaille. Vous payez cash votre logiciel de comptabilité et votre suite Office TVA incluse et il n'y a pas d'amortissement fiscal, tout parce que vous sous franchise de TVA.

Comment le combattre

Minimisez au maximum votre investissement initial et dépensez comme Picsou vos deniers, faites preuve d'imagination pour utiliser des outils gratuits.

Problème 3

Floue juridique et solution

Ce n'est pas encore très clair au niveau des assurances, mais il serait sage de prévoir ce que vous risquez lorsque vous lancez votre activité, nous pensons à la responsabilité civile. Cependant des solutions semblent pointer le bout du nez, c'est la micro-assurance, très en vogue dans les pays émergents, ils sont pourtant peu connu en France.

Sa " trousse première assurance " comprend de la multirisque professionnelle, de la prévoyance et de la santé, pour une durée maximale de 4 ans. Le coût est de 476 euros par an pour une personne seule. 7,5 % des assurés ont déclaré un sinistre, en moyenne 4 mois et demi après l'adhésion.

Posté le 2009-03-16 00:00:00


1 Commentaires
meilleur sexshop

2011-03-20 16:40:45


Leave a Comment

Name*
E-mail*
Website