Ne vous trompez pas de montant suivant votre activité

Tout d'abord quelques définitions

L'abattement forfaitaire:

Quand vous étiez salariés, vous perceviez un salaire net et déclariez ce salaire net aux impôts ou à la CAF. Pour les travailleurs indépendants et donc pour les auto entrepreneurs, vous ne devez pas déclarer le chiffre d'affaire mais votre chiffre d'affaire diminué d'un abattement.

A la place vous devez faire un calcul qui consiste à appliquer un abattement forfaitaire et obtenir un montant qui va refléter votre revenu.

Il y a trois type d'activité pour les indépendants, la vente de biens, la profession libérales, et artisanales. Et l'abattement n'est pas le même suivant les trois type d'activité.

L'auto entrepreneur commerçant

Il bénéficie de l'abattement le plus significatif, de 71%. S'il fait 1000 euros de chiffre d'affaire, le revenu qu'il doit déclarer est de 1000 € * 0.29 = 290 €, ce dernier montant est son revenu qui est à reporter sur la déclaration RSA.

L'auto entrepreneur profession libérale

Si vous êtes consultant, vous entrez dans cette catégorie, et l'abattement est de 50%, donc si vous facturez 1000 € de prestation, vous devez déclarer un revenu de 500 €. Moins avantageux que le commerçant en fait. Mais il faut tenir compte du fait que vous n'avez pas de stock et que vous vendez de la matière grise.

L'auto entrepreneur artisan

Cette catégorie regroupe par exemple les réparateurs informatiques, si vous facturez 1000 € de réparation, vous déclarez 1000 € * 0.34 = 340 € de revenu sur votre déclaration trimestrielle de RSA.

Posté le 2011-03-10 00:00:00


1 Commentaires
LED AVENIR

Le plus gros soucis ça restera la limite de chiffres d'affaire. Le montant reste un peu limité pour certaines activités où les marges sont minimes avec de gros chiffres d'affaire, quand on revend du matériel informatique etc.

2011-06-24 00:03:19


Leave a Comment

Name*
E-mail*
Website